Comment ?

L'individu doit entrer en action pour pouvoir améliorer son bien-être.

Pour cela, il doit prendre conscience de son état interne, de ce qui est bon pour lui et des ressources dont il dispose pour y parvenir.

 

La sophrologie va favoriser progressivement ces prises de conscience en utilisant 3 moyens :

. La respiration contrôlée,

. La détente musculaire,

. La visualisation positive. 

 

La respiration contrôlée et la détente musculaire sont expérimentées lors des relaxations dynamiques et la visualisation positive lors de la sophronisation

- La respiration contrôlée

D'un point de vue physiologique, elle permet une meilleure oxygénation des tissus et des organes donc un fonctionnement optimisé de l'organisme.

 

Elle permet de se recentrer, de se connecter à son corps et à l’instant présent.

De plus, apprendre à respirer de façon consciente permet de mieux maîtriser ses émotions.

 

1 minute de respiration consciente nous permet de récupérer de 59 minutes de respiration 

superficielle au point de vue oxygénation du corps et nous permet de libérer le mental des 

différentes tensions.  

- La détente musculaire

Elle est obtenue par des exercices de contractions/relâchements des musclesCela conduit à un relâchement physique et à un état de détente qui préparent au relâchement mental nécessaire pour baisser le niveau de vigilance recherché.

Elle permet aussi de prendre conscience de ses tensions et de les diminuer.

De plus, en se concentrant sur les mouvements de son corps et les ressentis obtenus, on se reconnecte au présent.   

- La visualisation positive

Se fait dans un niveau de vigilance situé dans la veille et à la limite du sommeil ; c’est ce que Alfonso Caycedo a défini comme le niveau sophroliminal (niveau Alpha).

Ce niveau est connu de tous les individus car ils y passent quotidiennement au moment du réveil ou de l’endormissement.

Ce niveau est le passage incontournable pour activer les ressources internes que chacun possède car les mécanismes de défenses psychiques et les filtres de l’individu sont alors amoindris.

Le cerveau ne fait alors plus complètement la différence entre le réel et l'imaginaire.

Cela permet d’aller chercher en soi des ressources positives par le biais d’images, de souvenirs ou de projections positives.

La visualisation positive s’appuie sur la suggestion mentale afin de créer des ressentis positifs.

Si vous pensez à quelque chose qui vous a été agréable, vous ressentez généralement assez vite une sensation agréable. Le corps réagit.  

L'importance de l'ancrage en sophrologie :

L'ancrage permet de sortir du monde des rêves, des pensées, de l'imaginaire et de revenir dans le monde terrestre, réel.

En étant connecté, relié à la terre, on habite complètement son corps et on accepte de vivre pleinement sa vie dans le moment présent, ici et maintenant.

En pratiquant la technique d'ancrage en sophrologie, on développe la sérénité, la confiance et un sentiment de sécurité quel que soit l'endroit où l'on se trouve et quelle que soit la situation que l'on traverse. On est plus confiant et plus solide sur ses pieds.